Cheval

Ma visite à l’association Les Crins de Liberté

Hello hello !

Aujourd’hui on se retrouve pour un nouvel article lié au monde du cheval !

Il y a quelques années, j’ai découvert qu’il y avait vers chez moi dans le Puy-de-Dôme une association qui venait en aide aux chevaux maltraités ou en partance pour la boucherie. A cette époque, j’habitais encore Paris, mais je suivais avec attention leurs actions via leur page Facebook.

Une fois, j’avais même essayé de convaincre ma mère de sauver une pouliche en urgence que j’avais vu sur leur page (et elle a finalement été adoptée, donc super).

Bref, maintenant que je suis de retour sur Clermont, j’ai décidé d’aller rendre visite à cette association et d’en profiter pour participer au programme de parrainage d’un équidé !

L’Association des Crins de Liberté

Ce que j’aime dans cette association, c’est la bienveillance qui s’en dégage au regard des photos ou de la lecture de leurs post sur Facebook ou sur leur forum. Même pour les urgences, on sent l’entraide et le partage pour essayer de faire ce qu’il a de mieux pour le cheval concerné (et je trouve ça beaucoup plus sain et constructif que les déferlements de commentaires haineux contre la personne qui ne veut plus du cheval que l’on trouve souvent sur les post de sauvetage d’animaux). Bref, une association qui communique avec aisance sur les réseaux et suivie par une communauté sensible et active.

J’avais donc vraiment envie d’aller y faire un tour et d’aller rencontrer les personnes derrière tout ça.

Sans titre 4
Toutes les photos de cet article appartiennent au site des Crins de Liberté 🙂

Une association, un refuge

Cela fait 10 ans que l’association des Crins de liberté sauve des chevaux. Depuis la création de l’association, ce ne sont pas moins de 2000 chevaux qui ont été sauvés grâce au travail de Jésahel et Cécile, les fondatrices, et de leur équipe de bénévoles.

Leurs missions sont les suivantes : gérer les abandons (chevaux laissés au prés sans soins, seuls, sans nourriture, etc), s’occuper des cas de maltraitance (chevaux laissés à l’attache, sans soins, propriétaire ayant un manque de connaissances), sauver les chevaux destinés à l’abattoir.

Quelque temps après la création de l’association, un refuge est également ouvert afin d’accueillir un certain nombre de chevaux en urgence.

Ainsi, l’Association accueille dans ses prés des résidents permanents qu’elle a décidé de prendre sous son aile, mais aussi des résidents de passage, destinés à rejoindre la famille de leur rêve.

Sans titre 2

Des chevaux chouchoutés et ré-éduqués

Un des points forts de cette association, c’est qu’elle ne s’occupe pas seulement de récupérer et placer les chevaux ailleurs. En effet, les chevaux du refuge font l’objet d’une observation particulière, afin de les comprendre et de les remettre en train. Certains vont devoir réapprendre les règles de base, d’autre vont être débourrés, ou re-débourrés, et certains encore vont apprendre à se détacher des copains pour sortir seul en extérieur. Bref, à chaque cheval son caractère et ses aptitudes, les équipes de l’association vont s’employer à en faire un compagnon bien dans ses sabots qui pourra ensuite se plaire dans la famille de ses rêves.

Ainsi, certains chevaux arrivant à l’assoc’ ne sont pas disponibles à l’adoption de suite car les membres de l’association doivent s’occuper de le remettre « en condition »  afin que les adoptions se passent bien par la suite.

Sans titre 6

Adopter aux Crins de Liberté et/ou aider l’association

Un jour, je sais que j’aurais un deuxième cheval (enfin en fait dès que je le pourrais financièrement mdr ^^) et je pense m’essayer à l’adoption d’un cheval en refuge. C’est aussi pour ça que je suis depuis un bon moment l’activité de l’association, je me dis qu’un jour je pourrais peut-être trouver un copain pour Bambou ?

Il n’y a pas que les chiens et les chats qui ont besoin d’une nouvelle maison, il ne faut pas l’oublier 😉 (Après je ne jette pas du tout la pierre aux personnes qui voudraient vraiment un cheval d’une race telle ou telle et qu’ils ont peut-être peu de chances de trouver en refuge. J’ai moi-même fait ce choix avec mon chien vu que je voulais absolument un shiba inu et rien d’autre 😉 ! Bref, c’est un autre débat ^^).

Comme c’est le cas dans de nombreux assoc’/refuge, l’adoption se fait en suivant une certaine procédure, avec un contrat, ce qui est tout à fait normal afin d’être dans la légalité (et c’est aussi une question de sécurité). Pour les Crins, vous pouvez trouver la procédure ici.

Au-delà de l’adoption d’un cheval au refuge, ou hors refuge, vous pouvez aider l’association de plusieurs autres manières :

  • Parrainer un cheval : faites un don de votre choix (5 euros minimum) tous les mois, pour le compte du cheval de votre choix. Cet argent permettra d’aider au financement de sa nourriture et de ses soins.
  • Faire un don sur des plateformes en ligne : pour aider les Crins de Liberté, vous pouvez faire un don ici (https://www.teaming.net/lescrinsdeliberte) et ici (https://www.helloasso.com/associations/les-crins-de-liberte)
  • Devenir adhérent (30 euros à l’année) : vous êtes au courant de l’actualité de l’association et pouvez prendre part à ses différentes activités sur le terrain.
  • Devenir bénévole : vous venez aider aux soins des chevaux du refuge par exemple.
  • Faire un achat sur la boutique de l’association.
  • Faire un don en « nature » de matériel ou de nourriture par exemple 😉

Pour ma part, j’ai décidé de me lancer dans le parrainage d’un cheval en parrainant Chamalo ! A savoir que vous pouvez arrêter le parrainage dès que vous le voulez, il n’y a pas d’engagement. Si le cheval que vous parrainez est adopté, alors votre parrainage peut être transféré sur un autre dadou, comme vous le souhaitez.

dsc_0101
Voilà Chamalo 🙂

Bref, il y a plein de façons d’aider ce joli refuge qui s’emploie chaque jour à donner une  vie meilleure à tous ces chevaux qui n’ont pas été gâtés par la vie !

Je suis vraiment ravie d’avoir pu visiter le refuge, d’avoir fait la connaissance des personnes qui le font vivre et qui s’occupent de ces chevaux avec passion et amour !

J’ai passé une journée géniale au milieu de toutes ces bénévoles motivées et de ces chevaux avec des caractères bien à eux qui, j’espère, trouveront vite une chouette maison car ce sont tous de chouettes dadous 🙂 !

1505166470

Je termine cet article en vous mettant ici le lien vers leur site internet où vous pourrez vous renseigner davantage ! Profitez-en pour passer par la boutique pour faire des cadeaux de Noël par exemple 😉 !

1510072964
Pour 15 euros + frais de port, vous pouvez commander le nouveau calendrier 🙂 ! Cliquez ici 

Sur ces belles paroles, je vous dis à bientôt sur le blog !

Cynthia

 

 

 

Publicités

3 réflexions au sujet de “Ma visite à l’association Les Crins de Liberté”

  1. Une très bonne association. J’y ai sauvé une de mes juments via leur forum. Elles font vraiment un travail formidable. Toute cette passion et cet amour des chevaux pour les aider à trouver une bonne famille, je suis admirative.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s